Yoga step by step : 18 mois après !

Mon dernier article sur le projet « Yoga Step by Step » remonte au 24 novembre 2014, soit un mois et demi après le lancement officiel du projet. Depuis, plus rien ! Ok ok, je suis une vilaine blogueuse, mais un tel projet demande forcément du temps, d’ailleurs, c’était l’idée de départ : de montrer que les postures de yoga les plus « impressionnantes », les plus photogéniques ne se déclenchent pas du jour au lendemain, et devant l’afflux constant de photos sublimes sur Instagram, ça fait du bien de montrer qu’on n’est pas toutes des super-héroïnes de la flexibilité !

En tout cas, je prends un vrai plaisir à remonter de temps en temps l’historique de mon compte Instagram pour voir mes progrès, et aujourd’hui, je relis mon premier article du projet et ça me fait tout drôle. Quand on a tendance à déprécier ses efforts ou ses capacités, garder une trace de ses progrès peut faire beaucoup de bien !

J’avais choisi à l’époque de travailler sur deux postures : Sirsasana et Eka Pada Rajakapotasana. Voyons voir un peu ce que ça donne …

Sirsasana – 18 mois après :

SirsasanaStepByStep

Au départ, monter en Sirsasana (sans le mur) était pas mal effrayant (surtout après être tombée sur la batterie électronique de mon chéri ^^), et passée l’étape des genoux à 90° je pouvais pas vraiment aller plus loin ! Lire la suite

Vous allez vous aimer les uns les autres bordel de merde ?

Je vous ai déjà parlé de Jessamyn et de son compte Instagram inspirant. Aujourd’hui, une autre yogini, Kathryn Budig, a ré-instagramé l’une de ses photos, à savoir celle-ci :

Alors oui, vous imaginez parfaitement quels ont été parmi les premiers à commenter : les haters. Disant que Kathryn soutenait un mode de vie malsain, que quand on aime son corps, on ne ressemble pas à ça. Oui parce que le propos de départ était de promouvoir l’amour de soi, de son corps. Aujourd’hui, un message si positif, si plein de bonnes ondes est toujours, toujours suivi de commentaires négatifs. D’habitude je passe mon chemin et je ne commente pas, là je n’ai pas pu m’en empêcher.

Vous vous rendez compte que ce genre de commentaires intervient dans un contexte « yoga » ? Certaines personnes suivent Kathryn, une prof de yoga, likent ses photos régulièrement et passent de toute évidence largement à côté des principes de base liés au yoga. Mais qu’est-ce qui ne va pas chez ces gens ?

via GIPHY

Je sais que je pisse un peu dans un violon en disant ça, parce que je sais que mes rares lecteurs sont des gens intelligents et généreux, qui ne jugent pas les gens par leur apparence. Mais sérieusement : un corps n’est pas une personne ! Vous ne pouvez pas croiser quelqu’un dans la rue ou voir sa photo sur Instagram et dire « oh la la mais cette personne se laisse vraiment aller » ou « tiens ça doit être une feignasse celle-là ». Lire la suite

Ici Selfcare : le Paradis parisien

S’il y a bien quelque chose qui pouvait me forcer à reprendre la plume, en plein désert d’inspiration, c’est bien le tout nouveau studio parisien Ici Selfcare pour lequel j’ai un énorme coup de coeur !

J’y suis allée pour la première fois le 31 janvier, pour assister à un atelier de Tatiana. Là où Tatiana va, je vais les yeux fermés ^^ Comme il est difficile pour moi de suivre ses cours depuis la rentrée, car ses nouveaux horaires de cours correspondent assez mal avec mes disponibilités, j’étais ravie de pouvoir profiter de deux heures de cours avec elle un dimanche. Qui plus est, j’avais vu des photos de ce nouveau lieu et ça paraissait superbe. Je confirme : c’est magnifique !

IMG_7349

Il y a deux salles, et au fond de la salle du rez-de-chaussée, un espace où on peut rester entre deux cours pour lire, boire un thé ou juste se reposer. J’ai été éblouie par ces magnifiques couleurs, ces tapis et ces bolsters chatoyants, le superbe bleu de la salle supérieure … Mais ce qui vous marque surtout en rentrant pour la première fois chez Ici, c’est l’accueil ! Sam, la créatrice du studio, est adorable, elle met un point d’honneur à vous présenter les lieux, à vous faire vous sentir chez vous. Et d’une générosité sans commune mesure ! Elle a créé un espace qu’elle veut entièrement dédié aux femmes, où elles peuvent s’épanouir, s’exprimer et prendre soin d’elles. Quand vous passez du temps là-bas, vous ressentez un flot de good vibes pour traverser, on se sent totalement apaisée. Je replace ci-dessous le texte de présentation du projet que vous pouvez trouver sur le site, et que je trouve superbe : Lire la suite

Trois heures avec Manju Jois

Je commence tout d’abord par m’excuser d’avoir laissé le blog à l’abandon pendant si longtemps (quasiment deux mois !). J’ai eu une absence totale d’inspiration, j’avais pourtant des sujets en tête mais ça ne voulait pas sortir. Ajoutez à ça de (gros) problèmes personnels et vous avez la recette idéale pour une pause bloguesque !

Revenons à nos moutons.

thumb-events-manju_jois

Dimanche dernier, j’ai eu la chance d’assister à la deuxième partie du stage d’Ashtanga dirigé par Manju Jois, stage organisé par Ashtanga Yoga Paris. Manju Jois est le fils aîné de Sri K. Pattabhi Jois, fondateur de l’Ashtanga. Il a débuté sa pratique à l’âge de 7 ans et enseigne depuis ses 15 ans, autant dire qu’on peut difficilement trouver meilleur enseignant d’Ashtanga dans le monde … !
J’étais assez intimidée de rencontrer ce maître, et de pratiquer au milieu d’une salle remplie d’Ashtangis probablement bien plus avancés que moi. Manju est entré dans la salle à 10h, et sans introduction ni blabla quelconque, on était directement lancés dans la pratique. Manju dictait la série, et Gérald Disse, fondateur d’Ashtanga Yoga Paris, l’assistait et venait nous corriger (grâce à lui je suis même parvenue à fermer le bind dans Marichyasana C youhou !). Ensemble ils ont vraiment fait une équipe de choc, tout dans la sobriété et la douceur. Manju plaisante tout au long de la série surtout dès qu’on arrive aux postures un peu plus délicates. Moi qui ait l’habitude de ne pratiquer que la moitié de la Première Série, je dois la faire en entier ce matin-là, je jette donc un coup d’œil discret à mes voisins pour ne pas être perdue. Il y a des postures qui passent, d’autres où on rigole tous en chœur face à nos difficultés. Pour autant tout s’enchaîne avec fluidité, et l’intégralité de la pratique passe à toute vitesse. Lire la suite

10 comptes Instagram de femmes vraiment inspirantes

Cet article fait directement écho à celui publié par Ilosport sur « Les 10 meilleures fitgirls d’Instagram », censées nous motiver à faire de l’exercice. Olivia y avait apporté une excellente réponse, et de mon côté, je me suis dit que pour apporter un équilibre cosmique à tout ça, il fallait que je contre-balance cet article avec ma propre liste de filles sportives et réellement inspirantes. C’est aussi un bon moyen de prendre une grande dose de motivation en cette fin de semaine !
Evidemment, par « sportives », j’entends « yoginis ». Puisque le yoga n’est pas un sport mais avant tout un mode de vie, il n’est finalement pas étonnant que les personnes les plus inspirantes de ma time lime soient des yoginis, car contrairement à beaucoup de fitness addict, ces filles-là pratiquent cette discipline non pas pour obtenir le St Graal du 6-pack mais pour leur équilibre mental, physique et spirituel.

Kino MacGregor

Kino

Je la suis depuis un bon moment maintenant. Honnêtement, il y a d’abord eu une époque où je l’avais unfollowé … Je tombais sur ces photos/vidéos d’une femme tellement souple que c’en était à peine croyable, ça me faisait peur et ça me donnait l’impression d’être un cas désespéré ^^ En réalité, oui Kino fait des choses impossibles de son corps, mais la voir faire désormais me remplit d’admiration. Oui il y a beaucoup de choses qu’elle fait que vous et moi serons peut-être jamais capables de faire, mais au-delà de ça, ce qu’elle montre est le résultat de 15 ans de pratique quotidienne, d’investissement et de passion pour l’Ashtanga. Elle a toujours un magnifique sourire et on la voit faire le tour du monde. Et surtout, son compte n’est pas qu’une succession de postures impressionnantes, c’est surtout des textes hyper inspirants (d’ailleurs je recopie régulièrement certains de ses messages dans un carnet).

Dana Falsetti

Nolatree

Je suis amoureuse de ce compte Instagram. Cette yogini vous donnera envie de pratiquer uniquement vêtue de votre brassière sans aucun regard pour vos bourrelets. Elle assume totalement son corps et tient un discours libérateur, ça fait un bien fou de parcourir son compte. Ses photos sont superbes et elle est superbe ! On a besoin de plus de yoginis comme elle sur la toile. Elle est simplement extraordinaire, à suivre absolument. Lire la suite